Comment la Grèce peut-elle relever le défi du tourisme de croisière ?

décembre 22, 2023

Le Tourisme de Croisière en Grèce : Une Opportunité à Optimiser

Dans l’archipel grec, la présence croissante des paquebots de croisière et leurs cohortes de voyageurs commence à peser sur le quotidien des résidents locaux, et l’effet positif attendu sur l’économie n’est pas toujours au rendez-vous. Le secteur du tourisme, fondamental pour certaines villes, doit trouver un équilibre pour profiter de cet afflux sans en subir les contreparties.

Impacts et Perceptions Locales

Alors que pour le gouvernement, comme en attestent les paroles d’Olympia Anastasopoulou, ancienne secrétaire générale pour la politique et le développement du tourisme, le tourisme de croisière est perçu comme une manne économique significative, la réalité pour les commerçants et habitants des îles est parfois tout autre. Le passage rapide et la dépense modérée des croisiéristes suscitent des interrogations quant à leur véritable apport économique.

Changement de Clientèle et de Consommation

Le tableau des croisières a évolué depuis l’époque où Kostas, qui a aujourd’hui 89 ans, embarquait à bord de navires où l’élégance et l’exclusivité étaient de mise. La course aux tarifs compétitifs et l’accessibilité accrue des croisières ont changé la donne. Cela se traduit par une clientèle plus large et un budget de dépense à terre souvent planifié et limité.

Les croisiéristes, qui sont en quête d’une aventure économique permettant la découverte de plusieurs destinations sans les frais associés à des voyages classiques, sont notamment de plus en plus jeunes. Ils préfèrent souvent le confort et les prestations de leur navire à l’exploration plus approfondie des destinations visitées, se contentant parfois d’achats souvenirs et de séances photo symboliques.

La Quête de Solutions Équilibrées

Face à ce dilemme, les professionnels locaux du tourisme expriment un besoin de réajustement. Loin de rejeter globalement le concept des croisières, ils aspirent à des bénéfices partagés plutôt qu’à une simple transitivité des touristes, favorisant ainsi une cohabitation profitable entre visiteurs et communautés d’accueil.

  • Gestion des flux de touristes
  • Implication des croisiéristes dans l’économie locale
  • Amélioration des expériences proposées à terre

En résumé, si la Grèce entend saisir toutes les opportunités offertes par les croisières, elle doit penser son développement touristique dans une optique de durabilité et d’équité, veillant à ce que les avantages soient répartis de manière juste et à ce que les expériences des visiteurs comme celles des résidents ne pâtissent pas de cette forme de tourisme en expansion.